Un grand merci à tous les particpants du festival INACT, artistes, bénévoles, techniciens et spectateurs !!!!

des liens vidéos :


Festival INACT 2012 masse critique

Vendredi soir

Samedi

Dimanche

Quelques photos :

Festival INACT performance mix-média 2e edition - Masse Critique

DOSSIER DE PRESSE à TELECHARGER : DossierPresseINACTPerfMixMedia2012_6.pdf

INACT se présente comme une exposition événementielle, rencontre pluridisciplinaire autour de la performance. Cet événement est accueillit cette année par le Hall des Chars.

Ce projet issue de la Semencerie se définit comme une exploration de l'art performatif au travers de différents médiums artistiques. Poètes, musiciens, plasticiens, danseurs sont invités à incarner, révéler, revisiter l'art performance, cette forme vivante contemporaine qui s'inscrit dans une représentation active. Cet événement veut donner un panoramique large de cette pratique tout en offrant une dimension théorique à ce média au travers de courtes conférences.

Pour cette nouvelle édition, la programmation du festival prend une dimension européenne grâce à un partenariat établit entre le collectif espagnol El gato con moscas (Madrid, www.elgatoconmoscas.com/ ), le collectif franco allemand Fugitif (Leipzig, www.fugitif.eu/ ). Une carte blanche est offerte à ces deux collectif durant toute la durée du festival.

Le festival sera rythmé par des temps et lieux dédicacés à différentes approches performatives. Un espace Off trouvera sa place dans l'enceinte de la Semencerie. événement organisé dans le cadre des Ateliers Ouverts par la Semencerie en partenariat avec Le Hall des Chars.

horaires : Vendredi 11 mai 20h00-2h00 Samedi 12 mai 14h00- 18h00 - 20h00-2h00 Dimanche 13 mai 14h00-18h00

Hall des chars 10 rue du Hohwald, 67000 Strasbourg

Programme festival INACT 2012

Vendredi 11 mai 2012 - Danse / Performances
20h00 - 02h00

Corps en Masse 20'

L’état dansé (Strasbourg)

C’est dans les locaux de la maison Mimir
que L’atelier de ‘l’état dansé’ est né, porté par Alexandra Huet, exploratrice du mouvement dansé. C’est son expérience auprès de multiples danseurs, compagnies et une sensibilité à transmettre une écoute du corps qui la motive
à animer cet atelier. Parmi l’ensemble des spectateurs : des corps.
L’ensemble des spectateurs : une masse.
Les espaces crées par cette masse deviennent
le terrain de jeux idéal. La matière obtenue par l’assemblage et le voisinage de tous ces corps va se sculpter dans le présent et par la performance. Le groupe de l’atelier se propose d’investir ces espaces-temps où l’attente du spectacle, l’entrée et la sortie des intéressés, des curieux, des ... critiques soit rythmé par des corps inattendus. Quand la performance rend le spectateur acteur.

DERM 15'

Tchivett (Lyon)

DERM est une une performance de danse butô, une improvisation, une expérience étrange, avec la peau et le regard, pour jouer avec l’image, le rapport au regard et le public.

Jo-Bao-Tao 20'

Cécile Dabo (Strasbourg)

Performance multimédia
vidéo-musique-danse-action
Dans la continuité de travaux précédents où mon corps dialogue et cohabite avec l’image vidéographique et le son (la musique enregistrée…), afin de créer du Sens sensible… Ici, les signes associés comme les actes sont très référencés, prenant alors le statut de symboles. Il s’agit d’aborder de manière poétique mais directe la question du métissage, de l’émigration en France, et surtout des stéréotypes, images projetées qui y sont liées. Ainsi, une ceinture de bananes, la voix de Joséphine Baker chantant Paris, un tissu africain, un champs (chant) de sacs plastiques… (entre autres) viennent constituer ces tableaux et dialoguer avec un corps en quête de réunification, d’Essence, de Tao… Tout en portant et véhiculant ces symboles, il tente de s’en affranchir finalement… pour conclure par une « danse » tribale que chacun est invité à rejoindre. http://dabo-cecile-f.jimdo.com/

Schwarze Bloc act2 - 20’

Antoine Julien Hoffman (Strasbourg)

Le projet « Schwarze Bloc » prenait comme point d’étude le mouvement libertaire allemand
des Schwarze Bloc. Lors du sommet de l’OTAN
à Strasbourg en avril 2009, le mouvement des black bloc a été largement manipulé. Le projet Schwarze Bloc refuse de prendre parti pour l’un ou l’autre de ces protagonistes, il tente plus une approche chorégraphique révolutionnaire qu’une retranscription de la réalité. Il tente plus d’aborder la gestuelle que la vérité. Antoine-Julien Hoffmann est né en 1984 à Brive la Gaillarde. Il grandit à Strasbourg et part faire ses études à l’Ecole Supérieure d’Arts de Brest en 2006. Son travail tourne autour des questions d’artivisme, de jeu, d’actions, de performances et interroge les pratiques et postures révolutionnaires.
antoinejulien-hoffmann.blogspot.com/
www.youtube.com/watch?v=_BOunpcYh1g

Robot Cannette - 15’

Eddy Ekete (Strasbourg- Kinshasa)

Après ses études aux beaux-arts de Kinshasa et à l’école des arts décoratifs de Strasbourg, Eddy Ekete expérimente ses recherches dans son atelier à la Semencerie.
Né à Kinshasa le 19 mai 1978, artiste plasticien, il travail sur plusieurs champs artistiques : sculptures, peintures, performances, happening, interventions in situ, musiques, dessins, photos, danses. Ce sont les fondements de mon travail, un terrain de jeux et de contact avec le public. Membre du collectif Eza Possibles (Kinshasa) et de l’association la Semencerie (Strasbourg). https://vimeo.com/35566938

Palo santo expérience - 30’
Itzel Palomo (Strasbourg)

Rituel, ascension, suspension corporelle, vibration, noise acoustique. Pour moi l’art c’est une alchimie un médium expérimental unique dans lequel on peut
et on doit échapper au système de logique
et d’efficacité, à une pensée matérialiste et cartésienne. C’est l’endroit ou l’on peut espérer éveiller des rêves primitifs où l’on peut s’approcher tant bien que mal à d’autres formes de langage prenant naissance dans les profondeurs de l’inconscient et développant
des «mythologies individuelles». Mythologies
qui échappent à la pensée universaliste et
qui je crois peuvent raisonner dans le corps
et l’esprit du public. http://www.lasemencerie.org/dotclear/index.php?pages/Itzel-Palomo

King’s Queer - 30’
(Besançon)

Ce duo est né de Grib et Laet durant l’été 2008, sous des textes acides, irrévérencieux et revendicatifs jamais moraliste ou pseudo-contestataire. King’s Queer est non-conforme, hors-norme. Ils écrivent une dizaine de titres dont certains devenus depuis des morceaux phares du groupe et de l’identité Queer. www.kingsqueer.com

Hansen_Windish - 30’

(Leipzig)


Comissariat Fugitif
«hansen_windisch is an electronic duo from leipzig, germany. early seventies krautrock meets wave, postpunk, psychedelic and dancefloor.....these two guys will be supported live by Dear Yeane, an german visual artist» «Dès les premières minutes d’écoute le ton est donné avec les fortes influences de leurs grands frères de DAF et leurs grands parents de Kraftwerk .Les principales ingrédients da la pop minimale électronique sont présents dans les compositions du trio natif de Leipzig. !»
Baron Von Smock http://youtu.be/8GF6puKcAMQ
http://youtu.be/r5TpHuIaTgc

Samedi 12 mai 2012 Théâtre / Happening
14h00 - 18h00

Cendres - 20’

Magalie Ehlinger (Grenoble)

Vincent Copyloff (Starsbourg)

Cette création théâtrale et cinématographique, librement inspirée du mythe de Cassandre, propose un voyage sensitif et visuel au coeur des rêves et des visions d’un être traversant diverses métamorphoses. Un univers onirique et intime dans lequel chacun aura le loisir de se trouver ou de se perdre. Écriture de plateau et jeu : Magalie Ehlinger
Création visuelle : Vincent Copyloff
Création sonore : Vincent Copyloff et Magalie Ehlinger.

Lilith - 19’
Cie Les fées rosses
Géraldine Doat (Grenoble)

La voici venue au monde, elle, la première.
En corps, en terre, en peau. « Je suis Lilith.
La légende raconte que je fus créée de terre pour être la première femme d’Adam, mais que
je ne me suis pas soumise. » Les mots sont extraits du poème de Joumana Haddad et le corps est prêté par Géraldine Doat. Le regard photographique de Bruno Couchaud,
à l’échelle macroscopique, se découvre à la fin de la performance pour un temps d’échange
avec le public. Géraldine a un parcours artistique imprégné
par la volonté d’émancipation des individu-e-s.
Elle a été formée aux outils du théâtre de l’opprimé-e, du théâtre-forum et de l’éducation populaire ainsi qu’à diverses formes de pratiques corporelles artistiques. La création de « Lilith » fait suite à diverses expériences au sein de cette compagnie.
Pour ce projet en solo, Elle a été accueillie par la Compagnie L’Étreinte à Toulon en février 2012 pour la 1ère phase de réalisation du projet, avec l’accompagnement artistique de Sarah Lamour pour la mise en scène.

Arc en ciel des éxilés

Argas Hacene (Strasbourg)

«Arc en ciel des exilés» est une sérénade qui raconte l’exil sous toutes ses formes. Elle met en scène des personnages caractérisés par un aspect psychologique mémorable et efficient dont la condition humaine se joue sur une scène à double dimension partagée entre la douleur et la fureur de vivre.

Die Leiter - 30’
Nans Quetel (leipzig )
Loic Pantaly (Marseille)


Comissariat Fugitif

« Die Leiter » est une série de vidéos issue d’une collaboration entre Nans Quetel et Loïc Pantaly. Cette série traite d’un profond intérêt commun pour les secrets de la vie quotidienne et l’héroïsme. Un rapport indiscernable et ambigü entre les deux protagonistes traite de cet intérêt. Le titre, Die Leiter (l’échelle ou les guides) indique l’ascension. http://www.nansquetel.net/ www.pantaly.com/

Un projet bien construit - 30’
Geoffrey Crespell (Paris)
Neven allanic (Leipzig)


Comissariat Fugitif
Un projet bien construit a pour objectif le bonheur. Un projet bien construit se donne comme objet le White Cube. Un projet bien construit sera une somme de gestes et de paroles scénographiées. La parole dicte-t-elle le geste ?
Le geste dicte-t-il la parole ?
Le geste et la parole sont-ils dissociés ?
Dialoguent-ils ? www.geoffreycrespel.fr/
www.nevenallanic.com/

Conférences - 45 ‘


Autour de la performance : le document
Judith Lavagna (Berlin)

Performance, re-enactment et documentation
Cette discussion porte sur le re-enactment de performances comme acte de re-positionnement historique, entre performances des années 70 et performances d’aujourd’hui.
D’où vient l’étymologie du mot re-enactment et comment s’interroger sur la notion de réinterprétation et de paternité de l’oeuvre, évoluant dans le temps et dans l’espace au même titre que les documentations?
Judith Lavagna est commissaire d’exposition et coordinatrice de projets culturels. Installée en Allemagne depuis 2011, elle mène des projets de résidences et d’expositions et collabore avec plusieurs collectifs artistiques (Fugitif, Agora Collective) basés à Berlin et Leipzig.

Samedi 12 mai 2012 en continue

W O T Ø R W O E R L D

Peter haury (Stuttgart)

Comissariat Fugitif
W O T Ø R W O E R L D est un remake de plusieurs films (pour la plupart hollywoodiens) mis bout à bouts, avec pour fil rouge un personnage appelé Enola (Alone) perdu dans un monde aquatique (parmi les films, Waterworld, Titanic).
Chaque film est refait plan par plan, respectant le rythme et la composition, jusqu’au mouvement des lèvres.
Il y a à peu près autant d’acteurs que de plans (ceux qui viennent voir ça comme une performance se voient proposé un rôle), ce qui rend l’ensemble relativement chaotique. Tous se relaient pour incarner chaque personnage, quel que soit leur genre, leur corpulence, leur âge, leur look. http://www.oberwelt.de/

Jevoisatraverstoi - 2X50’

Cie Quelque Part


installation-performance-intéractive
Dans jevoisatraverstoi, métaphore des réseaux sociaux, le spectateur-internaute est invité à intégrer l’espace de représentation de son propre chef, tel un internautre qui poste ses photos et informations personnelles sur son compte, auxquelles beaucoup de personnes ont accès sans filtres. Ainsi dans cette performance,
le spectateur choisit de s’enfermer avec le performeur pour une durée indéterminée.
Le performeur scrutera le spectateur assis en face de lui pendant 30 secondes, avant de restituer instantanément ce qu’il a vu dans les yeux de son interlocuteur. Si le performeur et
le spectateur sont isolés du monde et n’ont pas conscience de l’extérieur, toute personne à l’extérieur de la cage pourra visionner directement l’interprétation du danseur en face de son inspirateur. En intégrant la toile, choisit-on vraiment de ne montrer que ce que l’on veut montrer de soi ? http://quelque-part.fr/

Samedi 12 mai 2012 Poésie / Reenactement

20h00 - 01h00

Temps de pause

Sandrine Lehagre (Paris)

Sandrine Lehagre poursuit à Paris une recherche autour du geste et du rapport du texte et de l’image à la fois en poésie, en dessin, en photographie, et en livres permettant parfois de les réunir. Dans Temps de pause, corps, souffle, amas de mots, poussières et pixel, zéro et plissure sont autant de mots explorés ici dans une variation de rythmes, qui suspendent ou évoquent l’éboulement du temps, dans sa masse aussi bien que dans sa volatilité. https://sandrinelehagre.wordpress.com/

Spit light mountagnos

Paul Souviron
(Strasbourg)

Cette performance traite du paysage qui nous entoure, de sa permanente évolution et surtout de la façon dont on si insère pour l’habiter. http://paulsouviron.free.fr/

-Kabou’inema 5 (1959-1963)


de Robert Filliou
précédé de 


-Vicious Circles and Infinity :
A Panoply of Paradox (1975), 

extraits de George Brecht et Patrick Hughes
suivi de 


-L’américain-type,
Poème trouvé en 1960

par R. Filliou


Reenactement

Phillipe Lepeut, Marine Angé, Anil Eraslam, Stéphanie Félix

Rober Filliou et George Brecht sont deux artistes actifs au sein du mouvement Fluxus au tout début des années soixante. George Brecht avait une formation de chimiste, et Robert Filiou une formation d’économiste. Ils se rencontrent pour la première fois en 1962. Entre 1965 et 1968 ils ouvrent à Villefranche- sur- mer la Cédille qui sourit, une non boutique conçue comme un centre international de création permanente. L’œuvre de George Brecht est traversée par la question du hasard dans les arts dont il développera la théorie en 1963 dans L’Imagerie du hasard. Sa formation scientifique, son intérêt pour l’aléatoire et sa rencontre avec l’enseignement de John Cage (1958-59), l’orientera vers le principe de non-intentionalité dans le boudhisme Zen. http://www.ecartproduction.net/v2/

Time shape you,
you shape the time Manuela Centrone (Paris) Ricardo Attanasio (Londres) Critique est le moment où la masse du plâtre commence à se solidifier. Critique est la position d’un corps qui cherche a rester immobile en supportant la transformation de la matière. Critique est une performance qui à tout moment peut échouer. Conscients de cette fragilité intrinsèque à la nature humaine Riccardo Attanasio e Manuela Centrone travaillent autour de l’interaction, dans le temps, entre matière et corps pour rappeler la condition précaire de l’existence humaine qui, en même temps, tente avec force de laisser une trace, une empreinte de son passage. http://centronemanuela.e-monsite.com
http://www.youtube.com/user/matlakas

Iterim


Androua Mindrekolo (Strasbourg-Kinshasa)


Artiste plasticien et performeur, Androa mindre kolo en ce moment travaille pour un Restaurant à Strasbourg où il fait la plonge. « Il m’arrive plusieurs fois de me poser des questions sur ce boulot que je fait juste pour gagne l’argent car il prend toutes mes force physique il m’oblige d’être présent, malgré toutes ce peine ma conscience mes renvoie des images des scène de
performance, je souhaite expérimenter cette deuxième vie afin de faire un point qui relie la performance et la plonge, dans une et même action » www.eternalnetwork.org/scenographiesurbaines
http: //radiosongisongi.blogspot.com/
http://androamindre.over -blog.com/

Pulmona


Julia Jaeger (Mulhouse)

Julien Pautier (Mulhouse)


Pulmona est une représentation visuelle et sonore d’un organisme minéral, charnel et mécanique. Sa structure tubulaire est fourchue comme des branches, le liquide qui y circule est
du sang humain issue de plusieurs donneurs, la plaque metallique en son centre accueille un être entier, le bénéficiaire de la masse vivante. Cette performance allie musique noise électronique et manuelle, corps en mouvement, bondage japonais, structure et flux sanguin. http://l-a-b-o.org/site/

White blood cell
Vdrey (Nice)

Electro Shultz (Nice)

VDREY présente pour l’année 2012 sa nouvelle performance intitulé « WHITE BLOOD CELLS ». Cette performance pluri-artistique fait appel à plusieurs domaine tel que la peinture en live, la vidéo, la danse, la musique live, l’improvisation.Après avoir parcouru l’Europe durant plusieurs années avec ces autres performances, elle revient aujourd’hui avec ce nouveau projet original se démarquant nettement de ces précédents travaux. www.vdrey.com
www.vdrey.canalblog.com
www.reverbnation.com/electroschultz

Dimanche 13 mai 2012 Art Sonore

14h00-18h00

Canetti musica, la Quête des Métamorphoses - 30’

Cyril Alata (Strasbourg)

Pierre Boutelant (Strasbourg)

Dialogue entre musique européenne «blanche» occidentale aux influences de l’Europe du Nord et de mélodies slaves, espagnoles et juives et musique d’origine «orientale» regroupant les influences arabes et africaines mais aussi balkaniques et méditerranéenne, en résonance avec des fragments de textes d’Elias Canetti. http://www.youtube.com/watch?v=kGl83IVC5J8

L’histoire d’une histoire. - 20’
Laura Kientz (Strasbourg)

Vincent Sexauer (Strasbourg)

Une histoire de forces, d’attractions et de répulsions successives. Deux corps, deux âmes en crises. Ne cédons pas à la facilité, à la fusion, qui n’est pas la solution. Combattons. Unir les forces, les additionner entres elles et avancer. http://www.youtube.com/watch?v=kGl83IVC5J8 http://vimeo.com/36088405

IMMORTAL - 10’

Marine Angé (Strasbourg)
Stéphane Clor (Strasbourg)


une forme performative et sonore en évolution depuis 3 ans. Elle réunie un musicien et une plasticienne autour d’une improvisation parlée
et musicale.
http://soundcloud.com/m-ange/immortal

CUP 10’

William Nurdin (Nancy)

‘Cup’, le dernier solo de NW, est simplement fondées sur l’amplification de la voix amenée jusqu’à saturation, impliquant forcément le larsen dans la composition sonore, NW délivre toute son énergie vocale dans un gobelet en plastique équipé d’un micro contact branché
dans des pédales de distorsions. http://nwwn.tk
http://vimeo.com/30947329

Re sens - 30’
Wir leben Marlene (Strasbourg)

performance sonore autour de la quadriphonie, travail sur la spatialisation des sons en mettant en relation et en jouant sur la position dans l’espace de fréquences données avec les endroits du cerveau dans lesquels nous percevons ces fréquences. http://soundcloud.com/wirlebenmarlene
http://vimeo.com/10285917

Rendez-vous dès 18 heures au Hall des Chars (10 rue du Howald) pour le départ de notre cortège tout en couleur et plein de bonne humeur.